Ellery James RobertsSeul survivant de ce navire mystique sabordé que fut WU LYF, Ellery James Robert, le célèbre frontman à la voix éraillée revient sur le devant de la scène avec de l’inédit, du jamais passé nulle part.

KΞR✡U’S LAMENT (犠牲) n’est pas l’objet d’un spam pour du viagra japonais, mais bel et bien le titre de cet ovni manchesterien. Le morceau ne marque pas de rupture avec WU LYF, mais compte bien perpétrer cet esprit transcendant : aussi bien d’un point de vue des ambiances sonores glaciales que de l’épais mystère entourant chaque texte. À quand l’album ?