Si vous vous sentez l’âme d’un pirate, j’entends Sparrowien (ou plus récemment Somalien), et que la musique fouettée au Larsen ne vous fait pas peur, Map of Metal devrait vous faire vibrer un peu plus que les tympans.

Bien que Rolling Stone ait lancé sa bible du rock’n'roll, l’odyssée du heavy metal n’aura probablement pas été révélée jusqu’à présent d’une manière aussi ludique, nous laissant naviguer parmi les différents sous-genres sur des flots de playlists aussi goûtues qu’un cageot de fraises un jour de grossesse. C’est ainsi que l’on découvrira avec la plus grande déception que le Vegetarian Progressive Grindcore n’a finalement pas existé, et que contre toute attente le Visual Kei – ces japonais déguisés en Hello Kitty – a pris toute sa dimension à la fin des années 80.

Map of Metal - Heavy Metal
Map of Metal - Celtic Metal

Et il y en a même pour les roux en kilt.

Via Zégut