Cannes Lions International Festival of Creativity logo

Un mois après le festival de Cannes qui récompensait Terrence Malick pour l’ésotérique The Tree of Life, c’était au tour du gratin créatif de la publicité internationale de prendre le relais la semaine dernière : retour sur quelques campagnes primées qui m’ont tapé dans l’oeil au Cannes Lions International Festival of Creativity, de son nom propre.

Commençons avec ces campagnes qui ne suscitent pas toujours un intérêt majeur à côté des campagnes Film Craft ou Outdoor, s’appuyant plus sur une démarche que sur des effets spéciaux d’une folie bergère : la catégorie Promo & Activation. Au sein de cette dernière, une campagne roumaine ne manquant pas de culot a fait surface à l’aide de l’agence McCann Erickson Bucharest. Le produit vanté est le chocolat ROM, produit arrivé dans les étalages roumains en 1964. La problématique de (ré)activation était de faire face à une image vieillissante du produit. La voie empruntée a été radicale : remplacer le drapeau bleu-jaune-rouge présent sur l’emballage par un drapeau américain et faire vivre la marque sur un territoire de communication arborant « stars and stripes » à toutes les sauces. Au final, bon nombre de roumains peu réjouis ont mis à sac les réseaux sociaux pour que la marque reviennent à ses vraies valeurs. La marque enregistre une croissance des ventes de 20% et un Grand Prix sur la croisette. [American Rom sur CannesLions.com]

Dans la catégorie Cyber, c’est ce spot, de la Sécurité Routière. Particulièrement frappant du fait qu’il rompt les communications habituelles en montrant l’après-accident, il a de plus été habilement diffusé sur la toile sous le nom de « Insoutenable ». Lion d’Or pour l’agence Lowe Strateus. Âme sensibles s’abstenir.

[Insoutenable sur CannesLions.com]

Passons ensuite d’un peu plus joyeux, le Grand Prix de la même catégorie Cyber ; celui du partenariat entre le navigateur Google Chrome et le groupe Arcade Fire. J’en parlais il y a d’un peu moins d’un an et ce coup de promo pour les deux parties m’avait bluffé : publicité pour le navigateur ou clip pour le groupe québecois ? [The Wilderness Downtown sur CannesLions.com]

Dans la même idée d’association entre un géant du Web et un artiste musical, la campagne « Decode Jay-Z Bing » a elle aussi fait sensation en remportant deux Grands Prix dans les catégories Titanium and Integrated et Outdoor. Le dispositif est gigantesque, avant-gardiste et stratégiquement pertinent. Décodage :


[Decode Jay-Z Bing sur CannesLions.com]

Pour conclure cette première flopée de créations remarquables, une campagne allemande intitulée « Initiative Vermisst Kinder », visant à prévenir les disparitions d’enfants et à améliorer les moyens de recherche. Chaque étape du dispositif se veut être utilisée de manière efficace, permettant à chaque personne d’agir selon ses habitudes-médias. À l’image du sticker sur l’ascenseur : originale.


[Initiative Vermisst Kinder sur CannesLions.com]

La suite arrivera demain, so stay tuned !