Titre quelque peu vaseux, je vous l’accorde. C’est pourtant la problématique qui semble avoir le vent en poupe parmi les associations de défense des animaux : la surpêche du thon rouge et l’écosystème aussi bien naturel que manigancieux qui l’entoure. L’angle d’attaque stratégique se veut également similaire sur les deux campagnes publicitaires suivantes, l’une par la WWF en novembre dernier et plus récemment par la Sea Shepherd Conservation Society : pourquoi le thon serait-il une espèce moins importante que le panda ?

Thon Rouge Sea Shepherd Campaign 1Thon Rouge Sea Shepherd Campaign 2Thon Rouge Sea Shepherd Campaign 3
Sea Shepherd Conservation Society – Bluefin Defense Campaign

WWF Thon Rouge Ogilvy Novembre 2010
WWF – Campagne Thon Rouge

Les deux exécutions créatives se veulent totalement différentes, la première, choquante, nous fait complètement oublier le thon alors que la deuxième se moque ouvertement de notre « gagatitude » envers les pandas, lui donnant une valeur nettement plus crédible (à mon goût). Pompe stratégique de la Sea Shepherd ou coïncidence ? Dans les deux cas, l’initiative vaut la peine de se poser quelques questions.

MISE A JOUR 10 AVR 2011
Encore une histoire de pompe sur cette campagne, créative cette fois : à vous de juger comme dirait Arlette.

Via, via