Après Basquiat, discutaillons maintenant un peu de l’autre expo du moment, celle de Larry Clark.

Jonathan Vasquez

Accroc de longue date à la vision acérée de l’adolescence du photographe-réalisateur américain, j’attendais énormément de cette expo intitulée Kiss The Past Hello ; comme si je passé n’avait jamais été ausssi présent. Là aussi on a le droit à une retrospective, mais très succinte, peu documentée et accentuée sur seulement quelques personnages de l’univers de Larry Clark (notamment Jonathan Velasquez, jouant dans Wassup Rockers, et les protagonistes de son premier photo-book Tulsa).

Larry Clark Dead
Tulsa, 1970

Cette rétrospective montre l’évolution de son style ; des photographies noires et confinées de Tulsa (1963-71) aux photos couleurs de top model de mister Velasquez en passant par l’hédonisme de la serie Teenage Lust (1992). Les périodes Skaters/Kids (1995) et Ken Park (2002) sont très peu représentées. L’expo est interdite au moins de 18 ans, ça aurait été l’occasion d’en profiter pour les mettre un peu plus en avant!

Larry Clark Tulsa
Tulsa, 1971
Larry Clark Teenage Lust
Teenage Lust, 1983

Bien que toujours intéressante à voir, l’exposition donne l’impression d’avoir été montée en vitesse, montrant l’essentiel mais n’explorant pas suffisamment à mon goût les différentes personnalités que Larry Clark a pu croiser. Petite déception donc.

Plus d’infos sur l’expo Kiss The Past Hello