Rien à voir, ou presque, avec le groupe de punk du même nom, Misfits est une série britannique qui m’a tapé dans l’oeil. J’en avais déjà entendu parlé quand j’étais encore au pays du fish and chips, mais sans y prêter plus d’attention. Session ratrappage ces derniers jours.

Misfits E4
Misfits

Misfits, signifiant littéralement marginaux, est l’histoire de cinq ados assignés à des Travaux d’Intéret Général suite à des délits divers et variés. Pour ajouter un peu de piquant à l’histoire, ils se retrouvent tous pris au milieu d’un orage peu orthodoxe qui leur confère des « super-pouvoirs », avec lesquels ils vont devoir apprendre à vivre.

Robert Sheehan breaking bottle with his mind

Nathan (Robert Sheehan)

Pour être honnête, l’épisode pilote ne donne pas vraiment envie, laissant de temps à autres croire à une parodie. En revanche, le deuxième épisode accroche vraiment, en utilisant brillamment les traits de caractères de chaque personnage et en relayant les super-pouvoirs au second plan. On revient alors à un aspect plus réaliste et on s’éloigne alors des scénarios à l’américaine, en quête de super-héros, sauvant tout sur leur passage. Le jeu d’acteur devient remarquable, notamment celui de Nathan (Robert Sheehan) dans le rôle de l’arrogance et de Kelly (Lauren Socha) dans celui du chav (comprendre racaille britannique). Les ambiances sont belles et bien fixées avec des images aux effets corrects et une bande son aux titres indie et electro sympa. L’ensemble reste tout de même de la teen drama, avec les préoccupations et thèmes qui en découle.

Misfits Crew

En parallèle d’avoir été diffusée une fois par semaine, la série ajoute une autre dimension avec la création d’un compte Twitter ou Tumblr alimenté pendant la diffusion par chaque personnage ainsi que d’une chaîne YouTube pour Simon, qui filme régulièrement avec son téléphone portable.

Les six épisodes nous laissent tout de même sur notre faim, résolvant aucune des pistes scénaristiques engagées. Vivement la saison 2, qui démarre courant novembre sur la chaîne britannique E4.