The Killer inside Me est un autre film qui a marqué mes escapades cinémaristiques de ce mois-ci. Cette version 2010 est, en plus d’être l’adaptation du roman de Jim Thompson de 1952, un remake de la première adaptation cinématographique de Burt Kennedy en 1976.

The Killer Inside MeSynopsis Allociné:

Lou a un tas de problèmes. Des problèmes avec les femmes. Des problèmes avec la loi. Trop de meurtres commencent à s’accumuler dans la juridiction de sa petite ville du Texas. Et surtout, Lou est un tueur sadique et psychopathe. Lorsque les soupçons commencent à peser sur lui, il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d’être démasqué…

Casey Affleck était un argument de poids : il ne m’avait vraiment pas ébloui sur Gone, Baby Gone et c’était l’occasion de changer ou de confirmer mon opinion. Le double-duo sulfureux qu’il forme avec Jessica Alba et Kate Hudson m’a particulièrement impressionné, tout comme son personnage psychopate, glacial et terriblement perturbant qu’il interprète.

Le scénario est bien ficelé, quelques scènes sont vraiment choquantes, plus dans la forme que par le visuel, on ne s’ennuie pas dans cette Amérique ultra-libérale des années 50. Casey Affleck (et ses airs de Frankie Muniz !) m’a vraiment fait revoir ma copie à son égard, évoluant à merveille dans la belle réalisation du britannique Michael Winterbottom. À voir.

[dailymotion xdp9gq]