C’est le 14 juillet, jour de fête et de fierté nationale (lire ironiquement « Classement FIFA : la France dégringole à la 21eme place«  ). N’empêche que côté Web, la France a enfin son nom de domaine www.france.fr et le site qui va avec (bien qu’au moment où j’écris ces lignes, les serveurs semblent en grève surchargés). Le site est en cinq langues (français, anglais, allemand, espagnol et italien) et aspire à être un portail électronique entre les étrangers et La France. Parmis ces étrangers se trouveront bien évidemment des touristes, des étudiants, mais aussi des investisseurs potentiels, des médias et observateurs internationaux. D’un budget de 1,6 millions d’euros, le site regroupe au travers des catégories « Connaître«  « Visiter » « Vivre » « Etudier » « Travailler » et « Entreprendre«  quelques 12000 liens utiles aux requêtes des visiteurs, des partenariats médiatiques ayant été signés, notamment avec BFM TV, France 24, iTélé et Télérama.

France.fr
(Crédits photo : TheSiteOueb.net)

Je suis préssé de voir les serveurs redécoller pour explorer le contenu et pouvoir juger de l’image «consensuelle, valorisante et valorisée de la France et de la fierté d’être Français», comme l’entend le Service d’information du gouvernement (SIG).

Via, via