Mardi 17 Novembre, je checke ma boîte mail comme tous les jours. Entre mails incongrus, notifications Facebook et newsletters diverses je passe en revue ce fourre-tout mailistique jusqu’au moment où je tombe sur la newsletter de l’association angoumoisine (d’Angoulême) La Nef. Et là ce fut le drame.

En effet l’association mère du festival Garden Nef Party vient de prendre la décision de le clore définitivement. La raison est la plus simple du monde et concerne (évidemment) le financement. Chaque année le festival ne cessait de croître et d’acquérir de nouveaux adeptes et une réputation grandissante, il était donc nécessaire à l’équipe organisatrice d’y mettre les moyens conséquents — et donc supérieurs aux années passées — pour l’édition 2010. Cependant, pour des raisons cette fois-ci moins évidentes, les pouvoirs publics charentais et angoumoisins ne l’ont pas entendu de la même oreille et ne dansent donc pas sur le même rythme… La décision fut donc prise le 15 Novembre dernier, date à laquelle la Ville d’Angoulême a rendu sa décision de donner au mieux les mêmes moyens que pour les éditions précédentes.

Garden Nef affiche

En à peine 3 ans, la Garden Nef Party a su se construire une image de festival rock à ne pas louper. D’abord en 2006, s’offrant une édition-test avec Placebo et Archive jusqu’en 2009 avec Franz Ferdinand en passant par les éditions 2007 et 2008 respectivement marquées par Muse, Iggy Pop et The Hives. Entre choc et agacement envers les pouvoirs publics angoumoisins, cette décision m’affecte particulièrement. Bien qu’ayant assisté à deux éditions — dont une marquante en tant que bénévole — sur les trois et demi, je suis sur le c*l. Tout semblait si parfait, peut-être trop.

Souvenirs, souvenirs…
The Raconteurs
The Raconteurs (édition 2008)
The Hives
The Hives (édition 2008)
Philippe Manoeuvre
Avec Philippe Manoeuvre (édition 2008)
Phoenix
Phoenix (édition 2009)
Izia
Izia (édition 2009)
Gossip Garden Nef
Gossip (édition 2009)

Lire le communiqué de presse dans la Charente Libre

Un groupe Facebook a tout de même été créé en guise de défouloir : Rendez-nous la Garden Nef Party !!!

Lire ma review de l’édition 2008
Lire ma review de l’édition 2009