Les Divine Paiste, groupe tourangeau que je suis depuis leur formation, nous propose comme chaque année de nouvelles compos. L’EP grand cru 2009 s’appelle Unicorn, et a littéralement « kicked my ass ».

Unicorn Divine Paiste
Tracklist :
« Carnival »
« The Lake »
« If I Was »
« Supersonic »
« Fire At Will »
« Quiet Comet »
« She Doesn’t Want To Dance »
« Golden Rain » (From The Moon)

La production n’a rien a voir avec les opus précédents, chaque instrument est travaillé et arrangé au poil. La qualité sonore est elle aussi au rendez-vous. « Supersonic », « She Doesn’t Want To Dance » et « Fire At Will » ont été ré-arrangés, ré-ambiancés, plus souples, moins agressifs et surtout plus cleans. « When It’s Hard To Say Goodnight » s’est vu offrir un nom plus a son image : « Quiet Comet ».

L’« influence Arctic Monkeys » est toujours perceptible, le chant et l’accent beaucoup plus justes, on en réclame encore. Petit bémol, le côté agressif me manque, même si j’apprécie énormément les compos planantes à la « Golden Rain (From The Moon) » et une très ancienne « Remember ». Il ne reste plus qu’à demander un album :D (« Remember » se doit de figurer dessus héhé).

Ecouter la démo sur le MySpace de Divine Paiste

[youtube liI52AHv4hA]