Depuis l’annonce de la Commission Européenne concernant le peu de place laissé à la concurrence des navigateurs Web sur les systèmes d’exploitations Windows avec Internet Explorer, la firme de Redmond réagit une nouvelle fois. La première réaction suggérait de livrer Windows 7 (prévu pour le 22 octobre 2009) sans aucun navigateur : la solution radicale, laissant place à la concurrence mais aussi à une expérience utilisateur médiocre. Si on ne possède pas de navigateur Web, comment navigue-t-on sur le Web ? Et encore mieux, comment peut-on télécharger un navigateur Web concurrent ? Un CD ou une clé USB était donc de mise pour appliquer cette solution.

Microsoft Web Browsers

Mais oulah révélation, Microsoft a revu sa proposition et a finalement cédé devant la Commission Européenne pour intégrer différents navigateurs. La solution envisagée, celle dont la Commission rêvait en visant Microsoft, serait d’afficher à la détection de la connexion, un écran permettant à l’utilisateur de choisir son navigateur favori parmi une liste prédéfinie. Les détails concernant les navigateurs sélectionnés ne sont pas encore connus, ainsi que si ces derniers seront déjà pré-installés où alors téléchargés à la sélection de l’utilisateur. Cette dernière solution serait pour moi la meilleure, inutile de s’encombrer avec des navigateurs pré-installés.

Même si les constructeurs (HP, Asus, Dell & co’) avaient déjà la possibilité d’intégrer différents navigateurs dans leurs versions pré-installées, c’est toujours agréable de voir Windows s’ouvrir un peu. A quand des PC assemblés sans Windows pré-installé de facto ?

Via