Au menu du samedi 18 juillet :
diable Garden Nef Party 2009
GARDEN STAGE
ETIENNE DE CRECY
GOSSIP
SANTIGOLD
THE TING TINGS
COLD WAR KIDS
PAPIER TIGRE

VALETTES STAGE
MIX MASTER MIKE & RAHZEL
TV ON THE RADIO
THE JIM JONES REVUE
ZONE LIBRE VS CASEY & HAME
JOHN & JEHN

TREE STAGE
DJ FRENCH TOURIST + DJ CAPTAIN

CONCERTS SAUVAGES
FEROMIL + ADRIEN MONTEIRO

Une nuit au camping agitée, entre cris « aaaaapérooooo!!! » à longueur de temps et chaleur tentienne, et on y retourne. Le temps de vendre et d’échanger quelques tickets conso et c’est déjà reparti.

Ce sont les français du groupe indie rock Papier Tigre qui ont eu la difficile tâche d’ouvrir le bal de ce samedi 18 juillet à 17h sur la Garden Stage. Du rock parfois entraînant, mais des rythmes hâchés la plupart du temps, ne facilitant pas le bougeage. Je n’ai pas vraiment accroché ni sur le son, ni sur le jeu de scène.

Garden Nef Party Papier Tigre
Papier Tigre

J’ai ensuite pu voir le duo anglais des Ting Tings vers 20h30. Une Katie White plutôt hyperactive accompagnée d’un batteur omniprésent, ça envoie pas mal. Seul petit reproche : pourquoi ne pas avoir engagé un bassiste au lieu de diffuser les lignes basses en bande sonore ? (en particulier sur « Shut Up And Let Me Go » où la basse joue un rôle très rythmique).

The Ting Tings Garden Nef Party
The Ting Tings

Libéré pour 22h de mes tickets, je m’attendais à voir Santigold, ne connaissant presque pas cette artiste. Ce n’est pas ce jour là que je la découvrirai : elle a été déprogrammée une heure avant pour cause médicale. Le planning a donc été quelques peu modifié par l’organisation et c’est au set de Mix Master Mike & Rahzel sur la Garden Stage auquel j’ai pu assister, initialement prévu sur la Valette Stage. Rahzel, membre influent de The Roots, maître du human beatbox, accompagné du DJ des Beastie Boys, Mix Master Mike, ça c’est du spectacle; c´est les tables de mixage qui vont chauffer ! Rahzel nous surprend avec ses exploits beatboxiens et Mix Master Mike nous livre ensuite un set très osé mais magnifique, n’hésitant pas un remix de « Misty Mountain Hop » de Led Zeppelin et celui d’un « Killing In The Name Of » de RATM, en passant par un « Song 2″ de Blur. La groossse claque !

Mix Master Mike & Rahzel Garden Nef Party
Mix Master Mike & Rahzel (Crédits photo : Sarah Seene)

Il est presque minuit lorsque l’introduction du titre « Pop Goes The World » de Gossip résonne. Beth Ditto, la chanteuse charismatique de la formation américaine, fait son entrée sur la Garden Stage quelques dizaines de secondes après pour commencer à faire bouger un public nombreux.

Gossip Garden Nef Party
Gossip

Beaucoup de titres du dernier album y passent en plus de celui d’introduction : « Men In Love », « 2012″, « Four Letter Word », « Love Long Distance », « Heavy Cross ». On a tout de même le droit à un « Standing In The Way Of Control » électrique. Le public bouge, mais le show reste tout de même très calme sur scène. Dommage, j’en avais entendu plus sur les exploits scéniques de la formation.

Gossip Garden Nef Party
Gossip
[youtube -YSgm33pP4U]
Gossip« Love Long Distance » (crédits vidéo : Naty2106)

Quelques tickets plus tard, c’est le DJ Etienne de Crécy, au milieu de son cube fluorescent qui vient conclure le festival. Comme son collègue Vitalic, de la basse en veux-tu en voilà et l’impression d’écouter toujours la même chose (je ne suis pas un trèèèèèès grand fan d’électro French Touch, je n’irais donc pas titiller les clubbers qui me diront que c’est exceptionnel). Le spectacle est assuré par l’imposant cube de lumière et le set a duré presque une heure et demie…

[youtube L9vFldzdzfQ]
Etienne de Crécy (Crédits vidéo : jer87ful)

C’est la fin, l’heure des comptes au stand tickets, l’heure des au revoir avec les autres bénévoles de l’équipe, mais début de la courte fête sur le camping pour les autres. Même si la programmation et les prestations n’étaient pas à la hauteur de l’année passée, le côté bénévole ne m’a pas déplu et ce sont toujours de bons moments de rigolade ;)

<- Lire le live report du Vendredi 17 juillet