Envie d’un p’tit ciné, mais les temps sont durs ? Les salles de cinéma Galactis sont la solution. Ce cinéma gratuit tenu par Edouard Michel vous fera profiter de moult films à vous couper le souffle pour pas grand chose. 11 salles, des hôtesses accueillantes et des films de qualité, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment sans dépenser un kopeck.

Cinéma Galactis accueil

Plus sérieusement, le cinéma Galactis est fictif mais son projet bien réel. Thomas BELAIR, Sébastien ESPANOL et Florent LAHOUSSE, dont j’ai déjà eut l’occasion de parler pour leurs diverses collaborations sur des projets tels que Les Jouvenceaux, ont produit avec toute une petite équipe une série de neuf fausses bandes-annonces, à l’origine pour le Festival du Film Court d’Angoulême. La projection de ces bandes-annonces eut lieu entre chaque court-métrage lors du festival (outre une certaine censure sur deux d’entre elles, et que selon moi la plupart des bandes-annonces à elles seules auraient valu la peine d’être considérées comme des courts-métrages à part entière par le festival, mais apparemment l’humour ne fait pas recette au sein de l’organisation).

Je vous laisse donc découvrir sur le site (rudement bien gaulé au passage), les neuf productions des différents réalisateurs :

Se rendre au cinéma Galactis

Parmi les bandes annonces réalisées, mes favorites sont sans aucun doute :

Pendant Ce Temps, de Sébastien ESPANOL
Cinéma Galactis : Pendant ce Temps
(cliquer sur l’image pour assister à la projection)

Rickson, de Thomas BELAIR
Cinéma Galactis : Rickson
(cliquer sur l’image pour assister à la projection)

Le Film Le Plus Court Du Monde, de Sébastien ESPANOL
Cinéma Galactis : Le Film Le Plus Court Du Monde
(cliquer sur l’image pour assister à la projection)

C’est donc une seconde vie version « grand public on the web » que s’offrent ces bandes-annonces par le biais du cinéma Galactis, pleines de surprises et d’humour en toute légèreté.

www.galactiscinema.fr