Le premier film documentaire sur une des tournées d’Iron Maiden est sorti dans les salles obscures françaises hier pour quelques jours uniquement. Cette fameuse tournée dont il est question est celle réalisée l’an dernier durant six semaines. La particularité de celle-ci est d’être passée dans des pays sortant de l’ordinaire, tels que l’Inde, la Colombie, la Malaisie ou encore le Costa Rica. Un documentaire là-dessus ? Pourquoi pas.

flight 666 iron maiden

Les moyens y étaient — film en numérique, salle immense — mais pas le public. Seulement, une vingtaine de personnes à la séance de 22h15. Comme d’hab de la pub à foison, et c’est parti sur un air d’« Aces High ». S’ensuivent deux longuuuuuuues heures d’anecdotes sur la tournée et de fans en furie aux quatre coins du monde. On assiste aussi à un essai de psychologie sur chacun des membres du groupe, et des personnes qui les entourent : « Dave, c’est un peu la voix de la sagesse you know… ». Mouais, pas convaincu. C’est grossier, les images sont montées de façon à nous faire voir autre chose. On aurait dit que la formation britannique cherchait à se justifier, à modeler son image avec ce film. Certes cette tournée est un projet historique pour le rock, mais ce film semble faire la promo du DVD qui va s’en suivre… Comme si on avait vu les bonus avant le contenu. On a tout de même le droit à de belles scènes de concert, notamment avec le final « Hallowed Be Thy Name ».

Sponsorisé à fond les ballons par RTL 2 et pour une entrée tout de même exorbitante à 10€ dans un Mega CGR, je n’ai pas du tout été convaincu, j’en suis voire même à la limite de la déception.