Un peu de vieux dans ce monde de jeunots dont je fais partie, avec White Zombie. Je ne vais pas parler du film d’horreur de 1932 mais du groupe formé et dissous par le célèbre Rob Zombie respectivement en 1985 et 1998. Des ambiances mystérieuses à base de popopo samples de films, des riffs lourds et une voix si spéciale, j’adore. Rien à voir donc avec du metal plus « conventionnel » et accessible à tous.

Une petite playlist de découverte, avec des titres sortis de deux de leurs albums qui m’ont le plus marqué ; La Sexorcisto: Devil Music, Vol. 1 (1992) et Astrocreep : 2000 (1995)