En tant que fan des Four Horsemen, je me devais de faire une playlist spéciale pour ce mois de septembre, mois de la sortie de leur prochain album. Bien entendu, pas de chansons en dessous de 4 minutes, on aime ou on aime pas, mais rien empêche de se poser le temps d’un ou deux morceaux et de découvrir un peu plus que ce son « bourrin » à première écoute…

  • « Blackened » : pas de chichi, on plonge directement au coeur du son Metallica.
  • « Master Of Puppets » : un titre légendaire, une technique de jeu intenable sur plus de huit minutes de nombreux riffs aussi surprenants les uns que les autres.
  • « Seek and Destroy » : on revient aux sources de la formation, avec ce titre on ne peu plus connu de leur premier album Kill’em All.
  • « Fade To Black » : quatrième piste, la place classique du groupe pour poser une balade au milieu de leurs différents albums. (« One » sur …And Justice For All, « Fade To Black » sur Ride The Lightning, « The Unforgiven » sur Metallica…)
  • « Welcome Home (Sanitarium)«  : on reste sur une ballade, quatrième piste de l’album Master Of Puppets oblige.
  • « One » : on reste la encore dans un style plutôt calme mais qui se détache des pécédentes par une introduction de riffs très rapides (cf. vers 4:35).
  • « Fight Fire With Fire » : le titre fixe tout de suite le cadre ; des riffs rapides et brutaux, un chant saccadé, une vraie tuerie.
  • « Nothing Else Matters » : surement la chanson la plus calme et la plus « sentimentale » du groupe (bien que « Fade To Black » le soit déjà pas mal). Version S&M (live symphonique) en plus.
  • « Orion » : deuxième instrumentale du groupe, composée par Cliff Burton sur l’album Master Of Puppets.

Bonne écoute ;)

La playlist est également en écoute ce mois-ci dans la partie JukeBox de la barre latérale ;)