centre cultures urbainesJe profite de ce début de vacances non pas pour remonter sur Tours, mais je profite de ces quelques jours de liberté pour explorer un peu Angoulême. La planche de skate dans le coffre de la Twingo oblige, une session skateboardistique s’impose.

A force de glander par ci par là à travers Angoulême, l’ami Geoff à découvert hier un skatepark de toute beauté camouflé au bord d’un bois. Un peu excentré du reste de la ville, je n’aurais jamais eu l’idée d’aller fouiller pour un skatepark dans ce coin…

Donc, aujourd’hui, en ce jour de glande, c’était session à « Ma Campagne » (ouais bizarre comme nom de quartier), avec l’ami Martin.

Début de session difficile, n’ayant pas ridé en park couvert depuis au moins 3 ans… Echauffement rapide, let’s rock’n'roll! Premiers tricks, premières gaufres ; une croute qu’éclate et un jean bon pour le lavage…

A première vue le park est vraiment idyllique, des ledges, curbs et rails un peu partout. A le rider on se rend compte qu’un certain niveau est nécessaire pour pouvoir se faire vraiment plaisir. Mais bon, même avec mon petit niveau ce fut une très bonne session avec une petite flopée de tricks d’antan que j’ai réussi à re-rentrer sans trop de difficultés. Le truc qui m’a vraiment choqué là-bas c’est le manque de peuple : un park pareil et presque pas de riders!

Comme la mairie ne semble pas faire de com autour de ce park et que les riders locaux semblent le délaisser, voire même le critiquer, j’ajoute ma couche de pub pour celui-ci.

Des photos valent mieux qu’un long discours :

plan 3D ma campagne

skatepark angouleme

skatepark ma campagne

Crédits photo : Kyungjin

Un park gratuit, ouvert pratiquement tout le temps, que demandent le peuple les skaters! (A Tours, j’en connais qui seraient contents que la municipalité se bouge autant :) )