Escape The FateRetour à une période musicalement un peu « émo » ces temps-ci, à croire que la musique suit nos humeurs et non l’inverse. Trève de philosophie pour parler un peu de ce groupe, Escape The Fate, que j’ai découvert pour la première fois il y a un an environ.

Je me suis au fur et à mesure un peu plus intéressé à ce groupe, d’abord par l’écoute du premier EP, et dernièrement par leur premier album sorti en 2006 : Dying Is Your Latest Fashion. Le titre situe bien l’ambiance emo du groupe, même si celui-ci penche plus vers une tendance screamo, avec des voix et un son lourds, même si la mélodie est toujours présente.

J’ai particulièrement apprécié les titres « Cellar Door » (pour la mélodie de la voix), « Reverse This Curse » (pour la mélodie tout court) et « The Webs We Weaves » (pour le dynamisme de la chanson). Dès la première écoute, pour ceux qui n’auraient pas forcément l’habitude de s’inonder de ce genre de musique, on a comme l’impression que les morceaux sont tous identiques, mais avec un peu de recul on s’aperçoit que cet album est vraiment bien foutu, alternant « ballades » émotionnelles et riffs plus péchus.

Coté look scénique, c’est pas encore ça pour moi (même si c’est toujours mieux que A Skylite Drive), mais il faudra que je me fasse au fait que c’est ça le style « Screamo ».

Escape The Fate – Not Good Enough for Truth In Cliché

[dailymotion x1gu65]

Le MySpace du groupe