the blackening machine headEn ce moment je redécouvre de la musique un peu plus secouée que d’ordinaire et je dois avouer que de temps en temps ça ne fait pas de mal. Redécouverte donc du groupe Machine Head que j’avais un peu mis de côté après l’album Through The Ashes Of Empires, même si cet album était bon. J’ai donc écouté leur dernière mouture, The Blackening, sorti il y a presque un an. Quand on a un peu perdu l’habitude d’écouter ce genre de musique on a l’impression que toutes les chansons se ressemblent, mais au bout de trois boucles d’album on peut vraiment voir de quoi il a l’air et je dois dire que j’ai vraiment apprécié.

Des titres relativement longs, entre cinq et dix minutes, mêlant des riffs aussi bien bourrins que planants, aériens et des solos sophistiqués et le tout agrémenté de chant parfois clair comme plus sombre et crié.

Le titre « Halo » est une simple tuerie, tout comme « Aesthetics Of Hate » qui superpose les solos des deux guitaristes à merveille. Bref, l’ambiance et le son made in Machine Head sont toujours là, en espérant que ça ne bouge pas, j’adore tellement :love:

Machine Head – Aesthetics Of Hate

(/! Clip violemment pourri, ne prêter attention qu’au son ;) )