Finalement, l’achat de Macbook que je projetais depuis six mois s’est transformé en achat de Macbook Pro, vidant mon portefeuille d’étudiant par la même occasion. Autant de temps nécessaire pour considérer l’achat du portable pommé, pour s’informer (énormément) dessus et bien sûr pour attendre le dernier système d’exploitation Leopard. Après quelques soucis de paiement sur l’Apple Store (pourquoi proposer le réglement par CB nationale alors que le débit est fait à l’étranger? :s ), il est enfin là.

macbook pro

Il paraît que sur Mac, tout est simple et intuitif. Chose vérifiée lors des différents tests que j’ai eu l’occasion de faire, c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé (entre autres) à migrer sur la Pomme. Je dois avouer que la stratégie marketing d’Apple est très bonne, moi qui n’était pas spécialement fan il y a quelques temps, voire presque hostile à ce système d’exploitation au vu des prix « exorbitants » pratiqués. Comme quoi, Apple sait justifier ses tarifs.

Le temps du switch est donc arrivé, qui dit nouvel OS, dit nouvelles habitudes d’utilisations (lorsqu’on arrive à les prendre). Mais comme je l’ai dit plus haut, il paraît que c’est intuitif. Pour faciliter la tâche, plusieurs sites ayant MacOS pour thème proposent des guides afin d’adopter rapidement ces nouvelles habitudes. Je pense notamment à Newbiemac, dont la ligne éditoriale est basée sur l’aide des switchers ( nouveaux arrivants sur Mac). On notera également Rhino-mac qui propose un bon panel de tutoriels et les fameux raccourcis pommés.

J’ai également fait en sorte de commander avant le 30 octobre afin de pouvoir profiter du remboursement d’un iPod Nano 3G 4Go pour tout achat d’un Mac.

L’iPod Nano 3G est carrément trop obèse, j’avoue que je préfère le design du 2G, mais l’interface graphique est vraiment plus sympa.